logo facebook

La légende des Cochommouths

Sélection aléatoire d'extraits

représentation

Le retour d'Hugo

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

-Et Hugo ? s’enquiert la belle blonde.
C’est inespéré. Hugo inconscient reprend peu à peu forme humaine. La shampouineuse laisse faire la magie complètement avant de le réveiller.
-Hugo ! Debout !
-Que m’est-il arrivé ? demande-t-il entièrement nu.
-Tu es de retour parmi nous.

représentation

Le livre de la légende

Extrait issu du chapitre 1 : Présentations

À son tour, Darghull ouvre son cadeau laissant apparaître un vieux livre. Son titre : « La Légende des Cochommouths ».

représentation

Rencontre avec le baron Clodomir

Extrait issu du chapitre 4 : Jambon-Ville

-Que nous voulez-vous ?
-Que du bien. Je me présente, Clodomir, baron de Bourg-Boudine la basse, seigneur de ses mendiants. J’ai eu vent de votre générosité. Alors je vais vous aider.
-Nous aider à quoi ? Demande Bernard.

représentation

Dans l'arène

Extrait issu du chapitre 4 : Jambon-Ville

Le malheureux Hugo-cochon tourne en rond dans une petite cage située dans les sous-sols de la grande arène de la ville. De nombreuses petites cellules sont présentes ici avec beaucoup de cochons de toutes races, enfermés. Il est environ quatorze heures. Les « olé » se font entendre de plus en plus fort. Les spectacles de la journée ont commencé. Les gradins sont combles. Les spectateurs se comptent par milliers.
-Que va-t-il m’arriver ? pense Hugo.

représentation

Salami fait feu sur la déesse

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

Deux coups de feu résonnent tandis que les monstres de Groinchon compressés suffoquent.
Les deux mousquets de Salami sont fumants. La mère des cochommouths a l’abdomen perforé et ensanglanté. Elle s’écroule sur les genoux.

représentation

Darghull vs Vera

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

-Nous sommes à la recherche du dernier de vos bébés alors, dit Darghull qui remarque la rivière d’émeraudes que porte la divinité autour du cou.

représentation

Entrée à Porc-Dragon

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

Ils pénètrent dans la cité. Le désert complet. Personne. Pas âme qui vit. Seul le vent de l’océan qui souffle.
-Mais qu’est-ce qui s’est passé ici ? S’interroge Jules.

représentation

Evocation de la déesse Vera

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

-Pour cela, il faut rencontrer la dernière incarnation de la déesse Véra, mère protectrice des cochommouths et la convaincre de vous indiquer le chemin à suivre. Continue Pierrot.
-Et où trouver cet être divin ? Demande Pénélope.
-Elle séjourne dans un vieux château quelque part dans les montagnes des « Têtes Pressées ».

représentation

Têtes de rats

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

Alors les trois personnages bizarres ôtent leurs capuches et dévoilent leurs têtes de rats.
-Bonjour à vous. Nous sommes les rats conteurs disent les trois hommes-rats.
...
-Une longue histoire, vous avez dit ? Nous aimerions l’entendre. Demande le trio.

représentation

La grande bibliothèque secrète

Extrait issu du chapitre 4 : Jambon-Ville

Ils entrent dans la grande bibliothèque secrète de la Cour des Contes. Jules est rempli d’émotions. Il y a des grimoires partout, du sol au plafond, et ce dans d’innombrables pièces.
-Que cherche-t-on ? demande Annabelle.
-Un livre qui parle de la transformation d’humains en cochons. Explique Jules.
-Mais par où commencer ? demande Pénélope.

représentation

Changement de programme

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

-Vous ne nous calcinez pas avec toute la ville ? Demande Patrick.
-Pourquoi ferais-je cela ? Répond l’être d’un autre monde qui vire au bleu.

représentation

Pénélope rencontre Casimir

Extrait issu du chapitre 4 : Jambon-Ville

-Regarde ce que je t’amène mon bon Casimir, dit la matrone en montrant Pénélope.
-Comme c’est joli. Approche poupée, que je te voie de plus près.
La demoiselle s’exécute. Elle va à proximité de l’homme gras et flasque, flanqué d’énormes et nombreux bourrelets. Casimir qui est allongé comme une grosse loutre se relève péniblement et baise, en bavant, la main de la belle.
-Beurk, pense tout bas Pénélope.
-Elle te plaît ?

représentation

Le fantôme

Extrait issu du chapitre 4 : Jambon-Ville

-Besoin d’aide ? Propose une voix.
-Qui va là ? Demande Pénélope.
-Je me présente, Léopold, dit la silhouette blanche translucide qui apparaît devant eux.
Tous s’écartent brusquement.
-N’ayez pas peur, dit le fantôme.
-Que nous voulez-vous ? demande Jules.

représentation

Rencontre avec le batracien

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

-Qu’est-ce que c’est que ce monstre ! s’exclame la nièce de Darghull en voyant le roi local.
Le seigneur des marécages est un humanoïde avec une grosse tête de crapaud. De ses vêtements bouffants et colorés sortent de grandes mains palmées et de fines jambes avec des pieds aussi palmés.
-Croa !

représentation

Le cri d'Hugo

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

Et les gargouilles fondent sur Hugo-cochon et ses compagnons. La statue animée qui se trouve devant Pénélope lève son épée longue et frappe la demoiselle d’un mouvement d’estoc. La jeune femme s’effondre l’abdomen perforé.
-NON ! Hurle Hugo le cochon.
Les créatures ailées stoppent.
-C’est toi le cochon qui a parlé ?

représentation

Entrée en jeu de la voleuse

Extrait issu du chapitre 2 : Voyages, voyages

-Qu’avez-vous volé dans mes cales ?
-Rien, Monsieur, je cherchais juste un peu de nourriture.
-Fouillez-la !
En obéissant aux ordres, un des deux mousses trouve une rivière d’émeraudes sur la clandestine.

représentation

La puissance du truisme

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

-Nous voudrions qu’Hugo retrouve sa forme humaine. Demande Pénélope.
Le dragon regarde vers le gros cochon tout gris. Il croise son regard. Puis il dit :
-impossible. Je suis désolé, mais la magie du truisme est beaucoup plus puissante que la mienne.

représentation

Le grand rassemblement de porcs

Extrait issu du chapitre 2 : Voyages, voyages

Comme tous les ans à pareille époque, c’est le moment des grands rassemblements de porcs un peu partout dans les différents pâtés de campagne du duché de Gorez. Vera-Cruz n’échappe pas à la règle. Tous les porcs adultes en âge d’être abattus et non reproducteurs sont emmenés vers les abattoirs de Porc-Boudin.

représentation

Bernard inconscient

Extrait issu du chapitre 4 : Jambon-Ville

-Hou hou, Bernard ! Secoue Annabelle.
-Aïe, ma tête, dit le jeune homme qui reprend conscience. Peggy ? Où est Peggy ? Se demande-t-il.
-C’est sûrement un coup des hommes de Vladimir, dit Jules.
-Qui est ce Vladimir ? Demande Pénélope.
-C’est le baron du marché noir.

représentation

Réponse de l'âne

Extrait issu du chapitre 2 : Voyages, voyages

-Quand est-ce qu’on arrive dans un endroit civilisé ? Demande Ariane, lasse de ce voyage à dos de cheval.
-Hi-han, hi-han… lui répond l’âne de Groinchon.
-Voilà, tu as eu ta réponse, lui dit son mentor, ce qui fait rire les autres.
-Ça, c’est malin.

représentation

Le don

Extrait issu du chapitre 5 : Le Cimetière

-Que veux-tu que l’on donne de plus. On n’a plus rien, dit Annabelle.
-Nous non. Mais toi oui.
-Quoi « moi oui » ? s’exclame la garçonne.
-La rivière d’émeraudes ! Précise Pénélope.
-Pas question !

représentation

Les ambitions du comte

Extrait issu du chapitre 3 : La fête du cochon

-Nous partons pour le cimetière des cochommouths mes amis. À nous la puissante magie, dit le comte confiant.